Le papier

Publié le par Phoenix

Le papier traditionnellement employé en calligraphie chinoise est un papier spécial, très absorbant, appelé « papier Xuan » ou « papier de Xuan » en raison de son origine.

On fabrique du papier Xuan aussi bien en Chine qu’au Japon ou en Corée. Il est vendu à l’unité, en feuilles ou en rouleaux, et disponible en quatre épaisseurs qui sont désignées comme ci-après :

- Une couche
- Double couche
- Triple couche
- Quadruple couche

Pour calligraphier, on emploie essentiellement le papier d’épaisseur « une couche » ou « double couche ».

Pour commencer, le modèle idéal est le Moon Palace ou « Palais de la Lune ». C’est le nom qui fut donné à l’origine au papier Xuan fabriqué par les Japonais, mais il est à présent également fabriqué en Chine et à Taiwan. Ce papier pour exercices possède une face à grain lisse et une à grain plus marqué. S’il vaut mieux écrire sur la face lisse, certains calligraphes affirment que la face rugueuse convient mieux à l’esprit de la calligraphie chinoise.

Le papier absorbant à base de coton est de plus en plus employé, tant en calligraphie qu’en peinture, mais ici encore tout est question de goût.

Pour les exercices, procurez-vous du papier de calligraphie plus absorbant, meilleur marché. Souvent de couleurs jaune ou brun clair, il est parfois enrichi d’une grille de neuf carrés visant à guider le tracé pour respecter les proportions relatives des traits. Dans ce cas, il faut se procurer les modèles de caractères imprimés avec une grille ou tracer le grille soit même sur une photocopie des modèles. Enfin, le papier pelure et le papier journal procurent d’excellents supports pour les exercices.

Le papier décoratif.

Les Chinois aiment exécuter leurs calligraphies sur du papier décoratif : papier de base d’écorce de mûrier à la superbe texture, papier moucheté d’or incrusté ou papier rouge ou or, très appréciés pour les fêtes. Les calligraphes utilisent aussi du papier orné de motifs en filigrane représentant les symboles de la chance, des bienfaits, du dragon ou de la longévité.

Les autres supports.

Bine que la calligraphie chinoise traditionnelle emploie du papier absorbant, il n’y a aucune raison de ne pas s’intéresser à d’autres catégories de papier. Pensez au papier Kraft, au papier à lettres, au papier d’emballage, au papier cartonné de différents grammages, ou encore au papier destiné à la peinture (aquarelle, papier toilé, etc.) Lorsque vous écrivez sur du papier peu absorbant, veillez simplement à imbiber davantage les pinceaux avec de l’encre et exercez sur les poils une pression légèrement plus prononcée.

Il est d’ailleurs possible d’exécuter des calligraphies sur n’importe quel support – papier, tissu, bois, céramique ou terre cuite – pour orner n’importe quel article. A vous de faire votre imagination !

Publié dans Le papier

Commenter cet article